LE DOMAINE

La Côte Chalonnaise

Territoire singulier au sein de la grande Bourgogne, la Côte Chalonnaise s’étend sur 35 kilomètres entre le Mâconnais au Sud et la Côte de Beaune au Nord.

Le paysage est varié, composé de prairies, cultures et vignes entrecoupées de haies, de bosquets à bandes boisées créant une multiplicité de champs de visions. L’habitat se disperse en hameaux dans le creux des vallons et s’étend le long des routes. Dans cet espace ouvert, les toits des villages jouent un rôle important de repère et d’animation du paysage. Par endroits, la côte s’individualise en buttes dominées de pelouses calcaires, comme le Mont Avril. Dans cet ensemble harmonieux, la vigne s’étend, soulignant les pentes et les courbes.

Les sols sont à dominante argilo-calcaires.

Le Domaine du Chétif Quart

Au coeur de la Côte Chalonnaise, notre domaine se situe à Cercot (hameau de la commune de Moroges), sur le lieu-dit du Chétif Quart, au pied du Mont Avril, site naturel protégé culminant à 421 mètres d’altitude.

Nous cultivons 5 hectares de vignes sur les communes de Moroges, Jambles et Givry. L’essentiel de notre vignoble est situé à proximité immédiate de notre domaine, sur le coteau du Mont-Avril, à mi-pente, exposé Sud/Sud -Est, à une altitude comprise entre 300 et 400 mètres.

Le domaine est classé refuge LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) et nous avons installé une cinquantaine de refuges sur l’ensemble de la propriété, proche des batiments mais aussi dans les vignes. Nous accordons une grande importance au respect de la diversité biologique et des équilibres qui les régissent.

Viticulture Biologique depuis 1978

Le coteau Sud du Mont Avril

Depuis la création de notre domaine en 1978, nous cultivons nos vignes et élèvons nos vins en suivant les règles de l’AGRICULTURE BIOLOGIQUE.

En plantation traditionnelle, nous cultivons des vignes basses avec un écartement entre les pieds de 1 mètre 20. Ce type de plantation fait la spécificité et la singularité du vignoble bourguignon. Il n’a pas beaucoup été copié à travers le nouveau monde du vin, car il est particulièrement contraignant et nécessite beaucoup de main d’oeuvre. Ce mode de conduite est directement hérité de l’utilisation du cheval pour le labour. Nous cultivons 4 hectares de vignes sur ce mode de conduite.

Nous travaillons aussi 1 hectare de vignes hautes et larges. Lors de leur installation, ce mode de conduite est apparu à Pierre et Martine comme le plus propice à la mise en oeuvre de l’Agriculture Biologique. Ce système de plantation permet de maintenir un enherbement plus important et mieux maitrisé, et ainsi lutter efficacement contre l’érosion qui est un grave problème dans tous les vignobles en coteau. Aussi, avec une densité plus faible de ceps de vignes, ces parcelles sont des lieux où la microbiologie des sols est plus riches.

Certaines de nos parcelles en vignes basses sont enherbées, toute l’année partiellement, ou de manière transitoire, toujours pour limiter les ravinements mais aussi pour maintenir une meilleure vie microbienne. Nous travaillons légèrements nos sols à l’aide de piocheuses hydrauliques et nous complétons manuellement (pioche d’Avril à Juin et parfois désherbage thermique).

Nous fabriquons nos piquets de vigne, pour le palissage, à partir de nos propres bois d’acacia.

Les fertilisations sont faibles. Elles sont faites essentiellement à partir de fumier ou de marc de raisins compostés ou des engrais organiques biologiques. 

Les vignes ont été taillées selon la méthode Guyot simple de 1979 à 2006. Depuis 2007, nous avons évolué vers la méthode Guyot-Poussard, une taille plus respectueuse des flux de sèves, pour tenter de limiter la propagation des maladies du bois. Les sarments récoltés après la taille sont broyés sur place, dans les vignes.

Au mois de Juillet, nous pratiquons des vendanges en vert sur certaines parcelles pour sélectionner les raisins et maitriser les rendements pour une meilleure qualité de nos vins.

Nous vendangeons nos raisins exclusivement à la main.

Vendanges manuelles

Les Cépages

Cépages rouges : Pinot noir et Gamay.
Cépages blancs : Chardonnay & Aligoté

Chardonnay au « Paradis »

Une exploitation familiale

Nous sommes actuellement 5 à travailler sur le domaine du Chétif Quart ; Martine Huberdeau et Pierre d’Heilly à l’origine de l’exploitation, Lucas un de leurs fils, ainsi que deux précieux employés Virginie et Edouard.

Martine Huberdeau
Pierre d’Heilly
Lucas
Virginie
Edouard

Les commentaires sont fermés.